Un deuxième jeune Palestinien, âgé de 16 ans, a été tué mercredi par l’armée d’occupation israélienne en Cisjordanie occupée, ont rapporté des sources officielles palestiniennes, sur fond d’escalade de la violence israélienne dans les territoires palestiniens occupés. Dans le nord de la Cisjordanie occupée, Rashid Abu Ara, un adolescent de 16 ans de la province de Jénine, a été tué à Tubas par des tirs à la tête et à la poitrine dans le village de Aqaba, au nord de la ville de Naplouse, selon le ministère de la Santé palestinien.

Rashid Abu Ara, l’adolescent de 16 ans tué par l’armée sioniste

Plus tôt mercredi, Hussein al-Titi, un Palestinien de 26 ans, a été tué par l’armée d’occupation israélienne, dans le sud de la Cisjordanie occupée. Il a été touché par des tirs de l’armée israélienne dans le camp de réfugiés d’Al-Fawwar, près de la ville palestinienne d’Al-Khalil, avait rapporté plus tôt la même source. Selon l’agence palestinienne de presse, WAFA, un autre jeune palestinien souffre de plusieurs fractures après avoir été écrasé par une jeep militaire de l’occupation sioniste. Cinq personnes dont un enfant ont été blessés par des tirs de balles réelles, tandis que huit autres, dont cinq ex-prisonniers, ont été arrêtées. Dans la province de Beitlaham, six jeunes hommes ont été blessés par des balles métalliques recouvertes de caoutchouc, alors que sept autres ont été arrêtés par les soldats de l’occupation, a ajouté WAFA. Ce regain de violences inédit depuis sept ans a fait au moins 45 morts dont 13 enfants côté palestinien.