La ville de Bouira est entièrement paralysée par la grève enclenchée par les commerçants depuis lundi dernier.  Le mouvement de grève a touché également d’autres communes à l’image d’Al Esnam et Bechloul , où les commerçants ont baissé rideau pour protester contre les augmentations décidées dans le cadre de la loi de finances, particulièrement les charges et les taxes. Cette grève a pénalisé surtout les consommateurs qui ont été obligés de se rabattre sur les grandes surfaces. L’Uno Center de Bouira a été pris d’assaut par des milliers de citoyens venus même des autres wilayas du centre. La veille, les axes routiers ont été fermés par des manifestants chauffés à blanc, barricadant les routes avec des pneus brûlés et des pierres.

Hier, de jeunes manifestants ont bloqué le boulevard principal de la ville de M’Chedallah.
Des forces anti émeutes ont été dépêchées sur les lieux pour tenter d’ouvrir la route. D’autres contestataires ont bloqué le tronçon autoroutier à hauteur de la bretelle menant vers El Adjiba. A l’heure où nous mettons sous presse, la situation reste tendue surtout du côté de l’est de la wilaya.