A l’occasion de la Journée nationale du chahid, le 2e challenge national de cross-country «Abd El Madjid Aouabdia» s’est tenue samedi à la forêt d’El Baâraouia de la commune d’El Khroub dans la wiliaya de Constantine.

L’Olympique Bordj Bou Arréridj (OBBA) et Mawahib Athlétic Constantine (MAC) ont dominé les courses en plaçant leurs athlètes sur la plus haute marche des podiums dans les catégories minimes filles (Belaâzizia Soundous), cadets garçons (Abed Saber), cadets filles (Habachi Asma) ainsi que seniors femmes (Dahmani Kenza).

Pour cette seconde séquence du challenge national de cross-country, près de 450 athlètes, représentant nombreuses wilayas du pays, notamment Souk Ahras, Sétif, Bordj Bou Arréridj et Tébessa, ont pris part à la manifestation sportive.» Cette compétition, dont la première édition fut lancée au mois de novembre 2015, a marqué les festivités de la célébration de la Journée nationale du chahid dans le milieu sportif’», a indiqué le président de la Ligue constantinoise d’athlétisme Ryad Ben Kara. L’évènement a été organisé par la Ligue Constantinoise d’athlétisme (LCA) en étroite collaboration avec l’Office du sport, de la culture, du loisir et du tourisme (OSCULT) de la commune d’El Khroub. Cette épreuve, portant le nom du chahid « Abd El Madjid Aouabdia » (membre du mouvement sportif à Constantine pendant la guerre de Libération algérienne), a connu une concurrence âpre chez les catégories benjamin et minime (filles et garçons) a-t-on constaté. La mention spéciale était pour les coureurs du MAC qui se sont distingués sur un parcours de 2000 m. Chez les minimes garçons, c’est Daïra Zineddine, coureur du SA Souk Ahras, qui était le premier à franchir la ligne d’arrivée. Coté filles, la médaille d’or est revenue à la coureuse Belaâzizia Soundous pensionnaire du MA Constantine. S’agissant de la catégorie cadets garçons, c’est Abed Saber (O Bordj Bou-Arrérdij) qui a bouclé la distance avec le meilleur chrono tandis que chez les filles, c’est Habbachi Asma, sociétaire du même club, qui s’est adjugé l’or. En junior et senior (filles et garçons), la course a été très relevée selon les observateurs présents sur place. Les athlètes ont démontré beaucoup de détermination et de compétitivité, notamment ceux du club de l’OBBA qui ont eu le dernier mot dans les parcours de 3 000, 5 000 et 9 000 m. Chez les femmes (seniors), Dahmani Kenza a triomphé alors que chez les hommes, c’est Kahina Sabri qui a essuyé les 9 km de course en pôle. In fine, nottons que ce rendez-vous a vu a présence d’une foule nombreuse que composaient les familles des participants à ce cross, leurs amis et proches qui n’ont pas cessé de donner de la voix durant les courses. Pour ce qui est de l’organisation, elle a été louée par la majorité des personnes présentes sur place.