Lors de son déplacement à Skikda, le ministre de l’Energie a fait savoir que des «instructions fermes» ont été données pour engager les travaux de réalisation de quatre stations de dessalement d’eau de mer. Ces unités destinées à renforcer le réseau national d’eau potable seront installées à Zéralda, avec une capacité de 300 000 m3/jour, El Tarf (300 000 m3/jour), Béjaïa (70 000 m3/jour extensible à 100 000 m3/jour) et à Guerbes (Skikda) avec une capacité de 70 000 m3/jour, dont 20 000 m3 destinés au complexe de phosphate situé à l’est de la wilaya. Ces futures stations s’ajouteront aux 11 stations déjà opérationnelles.