La question du dessalement de l’eau de mer a été examinée hier en réunion du gouvernement présidée par le Premier ministre, M. Aïmene Benabderrahmane.
A cette occasion, il a été présenté un projet de Décret exécutif portant création, organisation et fonctionnement de l’Agence nationale de dessalement de l’eau, a indiqué un communiqué du Premier ministère.
Il y a lieu de rappeler que ce projet de texte vient en application des orientations de Monsieur le Président de la République relatives à la stratégie nationale de développement des ressources en eau non conventionnelle. Ainsi, la création de cette agence renforcera et harmonisera les instruments nationaux dédiés au développement de l’activité de dessalement de l’eau.
Cette agence aura comme missions, notamment, de réaliser des stations de dessalement de l’eau, et d’en assurer la gestion et la maintenance, de superviser les études stratégiques en matière de dessalement de l’eau et de mettre l’eau produite au niveau des stations de dessalement de l’eau, à la disposition des organismes chargés de la distribution de l’eau. Ainsi, un projet de Décret exécutif portant création, organisation et fonctionnement de l’Agence nationale de dessalement de l’eau. R. N.