Des dizaines de souscripteurs au logement AADL 2 ont observé, mercredi dernier, un sit-in devant le siège de la wilaya afin de se faire entendre. Brandissant des banderoles sur lesquelles on peut lire, entre autres, « nous attendons depuis cinq ans, et nous n’avons rien vu venir », « nos rêves sont partis en fumée »

, « nos droits sont bafoués, nous exigeons que justice nous soit rendue »… Les protestataires ont scandé des slogans pour attirer l’attention des responsables. A l’heure où nous mettions sous presse, des représentants des souscripteurs ont été désignés pour transmettre leurs préoccupations au wali.