Une pluviométrie de 30 millimètres a été enregistrée durant les 24 dernières heures dans la wilaya de Sidi Bel Abbès, ont indiqué les services de la météorologie. Les agriculteurs se sont estimés optimistes pour une bonne saison agricole après les fortes averses qui se sont abattues sur la wilaya et espèrent également des précipitations pareilles le long de cet hiver et durant le printemps.
Les pluies qui ont fait le bonheur des agriculteurs ont également provoqué le désarroi des citoyens habitant les vieilles bâtisses et les quartiers précaires. En effet, les agents de la Protection civile ont été mobilisés pour intervenir dans les lieux inondés et ont réussi à évacuer un nombre de logements qui étaient submergés par les eaux.
C’est le cas des communes de Sidi Ali Boussidi, Amarna, Ben Badis et dans le chef-lieu de wilaya, où les habitants ont fait appel aux éléments de la Protection civile pour les aider à évacuer leurs maisons des eaux de pluie. Les éléments de la Protection civile ont dû utiliser des mot pour évacuer l’eau qui s’est accumulée dans les habitations et ont dû couper l’électricité sur des poteaux électriques défectueux dans la commune de Mérine, pour éviter les courts circuits. Les occupants des bidonvilles ont passé la nuit de mardi éveillés de peur de se réveiller sous les décombres ou d’être emportés par les fortes averses, en plus des rues devenues boueuse et impraticables.
Dans la commune de Daya, les chutes de neige n’ont pas eu d’effet sur la circulation ni causé de dégâts. Un dispositif d’agents de la Protection civile tous grades confondus a été mobilisé pour intervenir en cas de nécessité.