Des députés du parti du Front de libération nationale (FLN), dont le groupe parlementaire avait décidé la veille de geler ses activités, ont empêché mercredi le président de l’Assemblée, Moad Bouchareb de présider une réunion du bureau de l’APN. Ces députés ont tenté d’envahir le bureau de M. Bouchareb pour lui demander de se retirer de la présidence de l’APN, ce qui a créé une confusion et des altercations devant le bureau du président de l’Assemblée, comme montré sur une vidéo qui circule sur les réseaux sociaux.

Lors d’un point de presse tenu à l’APN juste après cet incident, le président du groupe parlementaire, Khaled Bouriah a précisé, , que « c’est le FLN qui avait présenté la candidature de Bouchareb à la présidence de l’Assemblée », faisant observer que « les données ont changé aujourd’hui suite aux manifestations populaires qui revendiquent le changement« . « Nous n’avons fait que reproduire l’appel des manifestants et du hirak« , a encore lancé Bouriah, précisant que « Bouchareb s’est obstiné à ne pas partir« .