Le ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière a indiqué jeudi que des cas sporadiques de rougeole «sont encore notifiés dans certaines wilayas», insistant sur la nécessité de vacciner les enfants contre la rougeole, conformément au calendrier national de vaccination.

«Toutes les mesures pour pallier l’apparition de ces cas sporadiques ont été prises dans le cadre du plan national de surveillance au cas par cas de la rougeole», a rassuré le ministère dans un communiqué, rappelant, toutefois, que cette maladie «peut entraîner de graves complications pouvant causer le décès chez les enfants non vaccinés et les adultes». Selon le ministère, la vaccination demeure «la seule protection» contre la rougeole, soulignant l’importance d’atteindre «un taux de couverture vaccinale d’au moins 95% chez les nourrissons pour éliminer la transmission».
Pour ce faire, le ministère de la Santé insiste sur la nécessité de «vacciner les enfants contre la rougeole conformément au calendrier national de vaccination, la 1re prise de ROR à l’âge de
11 mois et la 2e à l’âge de 18 mois».