En rejoignant l’OGC Nice samedi en provenance du Montpellier HSC, Andy Delort est devenu le troisième Algérien à figurer dans l’effectif de l’OGC Nice. Il évoluera aux côtés de Hicham Boudaoui et Youcef Atal. Clairement, les internationaux Dz ont la cote en Côte d’Azur.

Par Mohamed Touileb
Deux « Fennecs » font déjà partie des titulaires de Christophe Galtier et un troisième devrait s’ajouter au onze des « Aiglons » pour les matchs à venir. Delort était sur le radar du nouvel entraîneur niçois qui a ouvertement manifesté son intérêt pour l’avant-centre afin de renforcer le compartiment offensif. Et il faut savoir qu’il voulait l’avoir sous ordres depuis 4 saisons. Cela s’est réalisé cet été. Les pistes étaient nombreuses pour l’ancien Toulousain qui a fini par choisir l’OGC Nice. D’ailleurs, l’ex driver de Lille OSC a reconnu que « ça s’est ouvert il y a quelques jours. Après une longue discussion avec Julien (Fournier, directeur du football), on pensait que ce n’était pas réalisable, puisqu’Andy discutait avec d’autres clubs. On pensait qu’il allait choisir un autre projet. Ensuite on lui a présenté notre vision des choses, avec ces joueurs et ce qu’il pouvait amener à cette équipe et à cet effectif, avec sa connaissance de la L1, son tempérament, sa capacité à marquer, à donner beaucoup de passes décisives. On a parlé avec lui, comme d’autres. La présence du groupe INEOS a fait que nous pouvions faire cette opération. D’autres ne pouvaient pas. »
Pas de statut de titulaire garanti mais…
L’arrivée du natif de Sète est donc bénéfique pour le collectif maralpin qui compte plusieurs options devant. Ce qui assure beaucoup de variantes tactiques au coach. D’ailleurs, Galtier note qu’« Andy vient rejoindre une équipe qui est devenue performante, avec des joueurs qui me donnent satisfaction. J’aime bien varier les associations, avoir des points forts offensifs tout au long du match. Je sais qu’Andy est associable avec Amine, avec Kasper. Amine sur un côté ? Non. A part peut-être sur quelques matchs. C’est toujours intéressant d’avoir plusieurs profils dans le secteur offensif. Mais dans l’absolu, j’aurai 3 attaquants : Amine (Gouiri), Kasper (Dolberg), Andy.»
Deux compartiments plus bas, on retrouve Boudaoui dans l’entre-jeu et Atal sur le flanc droit de la défense. Ce dernier s’est récemment blessé après avoir entamé la saison en étant titulaire. C’est aussi le cas de Boudaoui devenu une pièce maîtresse dans le secteur médian. De plus, il a participé au large succès des siens face à Bordeaux (4-0) en délivrant une passe décisive après avoir été buteur auparavant face au LOSC (0-4).
En attendant le retour de blessure d’Atal après la trêve internationale, Delort et Boudaoui vont rejoindre le stage de l’EN qui débute aujourd’hui. Après les deux rencontres face au Djibouti (2 septembre) et Burkina Faso (07 septembre), ils retourneront dans les Alpes-Maritimes pour tenter de performer avec leur club. Dès le comeback de Atal, on pourrait les voir tous les trois dans un onze de départ. n