Le Mouvement de la société pour la paix (MSP) poursuit sa contestation de la décision du président américain Donald Trump de transférer l’ambassade de son pays à la ville sainte d’El Qods.

Dimanche en fin d’après-midi, une délégation du parti a été reçue par l’ambassadeur des Etats-Unis en Algérie. Composé de députés du parti et de jeunes, la délégation a remis, au nom du MSP, à l’ambassadeur une lettre officielle dénonçant la démarche de la Maison-Blanche, indique un communiqué du parti rendu public hier.
Dans sa lettre, le MSP a exprimé son opposition à la démarche de la Maison Blanche de reconnaître la ville d’El Qods comme capitale de l’Etat d’Israël. Une démarche qu’il qualifie de «dangereuse pour la paix et la stabilité de la région, voire du monde entier». «Cette décision assassine les droits historiques et légitimes du peuple palestinien», déplore le parti qui met en garde les Américains quant aux conséquences de cette décision. «La démarche américaine nourrira la violence, menacera la paix et stabilité mondiales et augmentera la haine contre les Américains», lit-on dans le document qui annonce la fin du rôle américain dans le règlement de la cause palestinienne. Pour le MSP, le parti pris des USA en faveur des Israéliens met fin au rôle de ce pays en tant que médiateur.
Le Mouvement de la société pour la paix a fait savoir son interlocuteur américain que ce qui se passe au Proche-Orient concerne tout le monde musulman. Autrement dit, les Palestiniens ne sont pas seuls dans la lutte qu’ils mènent pour arracher leurs droits légitimes. «Nous n’allons pas accepter la politique de remise en cause de l’identité d’El Qods. C’est une question qui concerne toute la nation musulmane et arabe», a précisé la délégation qui a passé trois quarts d’heure dans les locaux de l’ambassade des USA à Alger.
En plus de la protestation, la lettre du MSP contient une demande à l’administration américaine de revoir sa décision, à accepter de se soumettre aux décisions de la communauté internationale et également à reconnaître les droits historiques et légitimes du peuple palestinien. Le document du MSP affirme que l’ambassadeur des USA a promis à ses hôtes de transmettre leurs doléances à l’administration américaine.
Contrairement à ses habitudes, l’ambassade des Etats-Unis en Algérie n’a pas communiqué sur cette rencontre. Aucun communiqué n’a été publié sur la page Facebook de l’ambassade.
Il y a lieu de rappeler que le MSP, compte organiser plusieurs actions de solidarité avec le peuple palestinien au cours des prochains jours. Des marches, des sit-in, des conférences, des actions de cyber militantisme sont inscrits au programme, a indiqué un communiqué du parti rendu public vendredi. n