Cette opération n’est pas la première du genre. Elle s’inscrit dans le cadre du partenariat entre l’Union européenne et l’Algérie dans les domaines de l’environnement et de la protection du milieu naturel marin. Selon des données communément admises, 80 % des déchets marins sont d’origine terrestre. Les plastiques, et plus particulièrement les articles en plastique à usage unique sont, et de loin, les déchets les plus répandus dans l’environnement marin. En Algérie, le phénomène prend des proportions inquiétantes.

Par Selma Allane
La Délégation de l’Union européenne (DUE), le ministère de l’Environnement et des énergies renouvelables, et les associations actives dans le domaine de l’environnement, ont organisé, samedi 1er octobre 2022, une opération de nettoyage à la plage familiale de Zéralda près d’Alger. Cette opération inscrite sous le slogan «Laisse la plage plus propre qu’elle ne l’était» vise à alerter ainsi qu’à sensibiliser contre les risques de la pollution marine.
L’objectif, en effet, est de sensibiliser la population, en particulier les jeunes, à agir pour le bien de la planète en adoptant de simples gestes au quotidien. «Il s’agit également de mettre la lumière sur l’importance des actions de dépollution puisque 600 000 tonnes de déchets sont déversés dans la Méditerranée chaque année, faisant de cette mer l’une des plus polluées au monde», signale un communiqué de la DUE.
«Grâce au succès de la campagne de ces dernières années, nous continuons à mener cette action afin d’impliquer le plus de personnes et surtout les jeunes et les associations de bénévoles dans cette démarche», a déclaré S.E.M. Thomas Eckert, Ambassadeur-chef de la Délégation de l’Union européenne en Algérie à l’occasion de l’opération.
Des associations, des activistes environnementaux et des écoliers y ont pris part en compagnie du personnel de la DUE, de représentants du ministère de l’Environnement et de ses organismes tels le Commissariat national du littoral, le Conservatoire national des formations à l’environnement, l’Agence nationale des déchets, ainsi que des représentants des Etats membres de l’UE présents en Algérie.
Selon une étude publiée par l’Union internationale pour la conservation de la nature (IUCN), la quantité totale de plastique accumulée dans la mer Méditerranée serait actuellement estimée à 1,2 million de tonnes. On estime que 229 000 tonnes de déchets plastiques atterrissent chaque année en Méditerranée.
Face à ce défi majeur, «l’UE apporte son soutien à l’Algérie dans ce domaine à travers notamment le programme Economie bleue, Pêche et aquaculture qui comprend un important volet environnemental, l’initiative WestMED pour la préservation des écosystèmes et la biodiversité en Méditerranée ou encore le programme de soutien aux pays partenaires de la Méditerranée dans les secteurs de l’eau et de l’environnement (WES)», lit-on dans le communiqué de la DUE. <