Par Salim Benour
Le Général de Corps d’Armée, Saïd Chanegriha, Chef d’état-major de l’Armée nationale populaire (ANP) a salué, samedi à Alger, la «participation distinguée» de la formation militaire algérienne des forces terrestres qui a participé en Russie (Ossétie du Nord) à l’exercice tactique antiterroriste conjoint, des manœuvres qui se sont déroulées du 30 septembre au 12 octobre 2021.
Cette participation reflète «incontestablement» la réputation dont jouit l’ANP au niveau international, a déclaré le chef d’état-major de l’Armée, selon un communiqué du ministère de la Défense nationale. Saïd Chengriha s’est exprimé au sujet de cet exercice lors d’une cérémonie en l’honneur des militaires qui ont pris part à l’exercice au côté des forces russes.
L’évènement a vu la participation des commandants de forces, de la Gendarmerie nationale et du Commandant de la 1re Région militaire, ainsi que du Contrôleur général de l’Armée, des Chefs de département, des directeurs et des Chefs de service du ministère de la Défense nationale et de l’état-major de l’ANP. Devant ce parterre de hauts gradés de l’ANP, le chef d’état-major a félicité les membres de la formation militaire pour les «efforts louables qu’ils ont fournis avec détermination et loyauté, faisant honneur à eux-mêmes et à l’ANP et l’Algérie, ainsi que pour l’honorable image qu’ils ont véhiculée par leur participation distinguée», selon le communiqué du MDN.
«La prestigieuse image que vous avez véhiculée par cette participation distinguée reflète incontestablement la réputation dont jouit l’ANP au niveau international, notamment à travers son expérience leader dans le domaine de la lutte antiterroriste, qui est devenue désormais une référence mondiale et un exemple à suivre», a relevé Saïd Chengriha, selon la même source. Il a rappelé que «ces résultats satisfaisants ne sont pas fortuits, mais sont plutôt le fruit de grands sacrifices (…) qui ont permis à l’ANP et aux services de sécurité d’acquérir une expérience exceptionnelle en matière de lutte antiterroriste antisubversive». Le chef d’état-major de l’ANP a fait savoir, également, que «la stabilité et la sécurité dont jouit aujourd’hui notre pays sont des acquis qui n’ont pas été réalisés sans peine, ils sont le fruit d’une vision globale du concept de sécurité» adoptée par le Haut-commandement de l’ANP.
Le Général-Major Ammar Athamnia, commandant des Forces terrestres, a souligné de son côté, selon le communiqué du MDN, que «les objectifs tracés et escomptés de l’exécution de cet exercice ont été atteints grâce à la discipline, le sérieux et la rigueur qui ont caractérisé la composante de nos Forces terrestres, relevant de l’infanterie et des troupes spéciales, et grâce aussi à leur détermination à mettre en avant leurs capacités, reflétant ainsi la réputation méritée de la compétence du combattant algérien, et à exécuter les missions assignées avec efficacité et professionnalisme». «Cette étape phare servira, sans nul doute, de motivation pour nos différentes formations au sein de l’ANP afin de consentir davantage d’efforts laborieux et faire de leur mieux pour présenter honorablement nos Forces armées et notre pays dans les diverses activités de la coopération militaire», a-t-il ajouté.
Durant son intervention, le chef d’état-major de l’ANP a invité les militaires présents à la cérémonie et à tous les corps de l’Armée «à se recueillir à la mémoire des chouhada du devoir national, qui se sont sacrifiés corps et âme pour préserver le caractère républicain de l’Etat et qui ont réussi, grâce à leur détermination et leur volonté à toute épreuve, à vaincre le terrorisme barbare et à faire échouer ses projets obscurantistes». <