Le maintien du confinement partiel pour quinze autres jours dans l’ensemble du territoire national, à l’exception de quatre wilayas, où c’est plutôt une levée totale de confinement décidée par le Gouvernement Djerad, met manifestement en jeu l’obligation de respecter les règles de protection et de prévention contre la Covid-19.
En effet, cette mesure, si elle contrarie le souhait de ceux qui attendaient une annonce de déconfinement ou au moins d’un assouplissement du dispositif partout dans le pays, n’en renvoie pas moins la balle dans le camp des citoyens desquels est attendu davantage de discipline et une adhésion plus forte aux mesures barrières édictées par les autorités sanitaires. « La décision du gouvernement de prolonger le confinement jusqu’à la mi-juin est de nature à donner des résultats positifs, à condition que les citoyens adhèrent aux mesures barrières telles que le port du masque et la distanciation sociale », a estimé le professeur Bekkat Berkani, membre du Comité scientifique chargé du suivi de l’évolution de la pandémie de la Covid-19.
Le communiqué des services du Premier ministère ouvre, par ailleurs, la voie à une sorte d’émulation ou de compétition que peut susciter la mesure de lever le confinement des 44 autres wilayas appelées plus que jamais à un effort sur soi pour casser la chaîne de transmission de l’épidémie et créer les conditions du déconfinement La levée totale du confinement pour les quatre wilayas est motivée par les résultats favorables enregistrés au niveau de deux indicateurs, à savoir la stabilisation du nombre de nouveaux cas décompté à 15 jours d’intervalle (11 mai et 26 mai 2020) et le taux de reproduction ou qui est inférieur à 1 dans ces quatre wilayas sachant qu’en situation de forte contagion, ce taux de reproduction est supérieur à 3. Pour les services du Premier ministère, ces indicateurs constituent « des objectifs qui peuvent être atteints par d’autres wilayas en fonction du degré d’observance » des règles et consignes sanitaires. C’est grâce à la poursuite de cette mobilisation citoyenne que l’on « pourrait conforter ces résultats encourageants au niveau d’autres wilayas où commencent à émerger une amélioration des indicateurs épidémiologiques », lit-on dans le communiqué des services du Premier ministère, annonçant la décision de maintien du confinement partiel sur l’ensemble du territoire national et sa levée pour quatre wilayas. n