Le directeur de la cité universitaire Ouled Fayet 2( Alger), Seif Eddine Hadji, a été relevé de ses fonctions et remplacé par Bouachrine Mohamed suite au décès dans une des chambres de cette résidence d’une étudiante originaire de Tiaret, a affirmé lundi à l’APS le directeur général de l’Office national des Œuvres universitaires (Onou). « Suite au décès de l’étudiante Nacéra Bekkouche, le directeur de la cité universitaire de Ouled fayet 2 pour filles, Seifeddine Hadji a été limogé et remplacé par Mohamed Bouachrine », a précisé Bachir Derouas. Le décès de de cette étudiante est dû à un « court-circuit électrique au niveau d’une résistance à l’intérieur de la chambre universitaire », avait soutenu le ministère de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique. Auparavant, les services de la Protection civile avaient annoncé, dans un communiqué, que « l’incident a eu lieu à 10:37 suite à l’explosion d’une bouteille de gaz (camping gaz) causant le décès d’une jeune étudiante (24 ans), originaire de Tiaret ». « Un incendie s’est également déclaré dans la chambre de la jeune fille », a-t-on ajouté. Une enquête a été ouverte par les services compétents pour élucider cette affaire.