Le penseur et islamologue syrien Muhammad Shahrour est décédé hier samedi à l’âge de 81 ans à Abu Dhabi.

Selon son compte officiel de Twitter, M. Shahrour sera enterré à Damas dans le cimetière familial, conformément à son testament.

Né à Damas en 1938, M. Shahrour a commencé son parcours professionnel en tant que professeur de génie civil à l’université de Damas.

Il était l’un des importants interprètes contemporains du Coran et de l’islam, puisqu’il a publié plusieurs livres et recherches à cet égard, dont « Le livre et le Coran » dans lequel il a essayé de trouver une nouvelle interprétation du Coran, basée sur de nouveaux styles linguistiques.

Parmi ses œuvres, figurent également « Tarir les sources du terrorisme » et « le Fiqh de la femme, vers des nouvelles bases du Fiqh islamique ».