Le Général-Major Namous Hamidou est décédé à l’hôpital central de l’Armée, “Mohamed Seghir Nekkache” à Alger, suite à une longue maladie, indique mercredi le ministère de la Défense nationale (MDN) dans un communiqué.

“Suite au décès du Général-Major Namous Hamidou, à l’Hopital Central de l’Armée, Mohamed Seghir Nekkache, à Ain-Naaja, suite à une longue maladie, Monsieur le Général de Corps d’Armée Saïd Chanegriha, Chef d’Etat-Major de l’Armée nationale populaire présente en son nom et au nom de l’ensemble des personnels de l’Armée nationale populaire ses sincères condoléances et fait part de sa profonde compassion à la famille et aux proches du défunt, priant Allah Le Tout-Puissant de lui accorder Sa Sainte Miséricorde et l’accueillir en Son Vaste Paradis, et d’octroyer à sa famille et ses proches tout le courage et la force en cette dure épreuve”, souligne le communiqué.