L’ancien secrétaire d’Etat auprès du Gouvernement provisoire de la République algérienne (GPRA) et ex-médecin en chef de la wilaya II historique, Abderrahmane Khène, dit Lamine Khène, est décédé à l’âge de 89 ans, annonce l’APS en citant des sources « auprès du ministère des Moudjahidine et des Ayant-droits. »

Né en 1931 à Collo, Lamine Khène a milité au sein du Mouvement pour le triomphe des libertés démocratiques (PPA-MTLD). Il effectuait des études en médecine à l’université d`Alger lorsqu’il fonda, avec d’autres compagnons d’armes, l’Union générale des étudiants musulmans algériens (UGEMA) en 1955.

Partisan de la grève des étudiants en 1956, il a rejoint l’Armée de libération nationale (ALN) où il a été promu capitaine chargé de la santé.

Lamine Khène qui fut l’un des premiers protagonistes de ce mouvement de grève, avait été le rédacteur de l’appel à la grève des étudiants, le 19 mai 1956, à la demande de l’ancien président du GPRA, le défunt Benyoucef Benkhedda.

A lindépendance, il a terminé ses études de médecine et présidé l'organisme de mise en valeur des richesses du sous-sol algérien, puis l'office de coopération industrielle en 1966, avant dêtre nommé ministre des travaux publics.

Le Dr Khène a également occupé les fonctions de secrétaire général de l’OPEP, puis celle de président de l’Organisation des nations unies pour le développement industriel (ONUDI).