La chanteuse et interprète de la chanson andalouse et de variétés algériennes, Naima Ababsa, est décédée dimanche à Alger, à l’âge de 58 ans des suites d’une longue maladie, rapporte l’APS qui cite comme source le ministère de la Culture et des Arts. Issue d’une famille d’artistes, Naima Ababsa a marqué la scène artistique algérienne par ses prestations remarquables en participants à des festivals dédiés à la musique dans toute l’Algérie. Elle a laissé une discographie de plusieurs albums, notamment « Mazalni ala didani » (2001) et « Ya khti »