Le Président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune a adressé un message de condoléances à la famille de l’ancien ministre et porte-parole de la Présidence de la République, Belaïd Mohand Oussaïd, décédé mardi, dans lequel il a affirmé que l’Algérie perdait «un homme de presse de la trempe des grands, un homme de cette génération pionnière et chevronnée ayant servi son pays avec dévouement et abnégation à travers les différentes missions et responsabilités qu’il a eu à occuper». «Allah a voulu que nous partagions avec vous la peine de la perte du défunt Mohand Oussaïd qui rejoint son Créateur après avoir résisté à la maladie avec patience et foi.
Avec son départ nous faisons nos adieux avec grande affliction à un professionnel de la presse de la trempe des grands, un homme de cette génération pionnière et chevronnée ayant servi son pays avec dévouement et abnégation à travers les différentes missions et responsabilités qu’il a eu à occuper, ambassadeur et ministre, en sus de ses apports à l’action politique», lit-on dans le message de condoléances. «Nous avons connu en le défunt, un homme nationaliste farouchement attaché à la loyauté envers sa patrie et sa nation, minutieux, engagé et imprégné de la culture de l’Etat.
Nous ne pouvons que nous résigner devant la volonté d’Allah le Tout Puissant», a écrit le Président Tebboune, invoquant le verset du Coran: «Pour chaque communauté il y a un terme. Quand leur terme vient, ils ne peuvent le retarder d’une heure et ils ne peuvent le hâtaer non plus». «Face à cette épreuve et en ces moments difficiles, je prie Allah le Tout Puissant d’entourer le défunt de Sa Sainte Miséricorde et vous prêter patience et réconfort. “A Allah nous appartenons, à Lui nous retournons”. O toi âme apaisée retourne vers ton seigneur satisfaite et agréée, entre donc parmi mes serviteurs et entre dans Mon paradis», a conclu le chef de l’Etat. n