Le travail «énorme» de l’Armée nationale populaire (ANP) de débarrasser le pays des groupuscules terroristes sera parachevé par la neutralisation des résidus du terrorisme et leur projet visant à saper les fondements de l’Etat et de ses institutions, a indiqué la revue El Djeïch dans son dernier numéro.

PAR INES DALI
«Il ne fait aucun doute que notre vaillante Armée, qui a foi en le caractère sacré et en la pureté de cette terre ainsi qu’en la souveraineté de son peuple sur sa terre, continuera sur la même voie jusqu’à ce que chaque centimètre de notre pays soit débarrassé de ces groupuscules qui ont dévié et se sont fourvoyés dans les méandres du péché et du crime», est-il écrit dans l’édito publié sous le titre «Terrorisme et trahison : deux faces d’une même médaille».
El Djeïch revient donc sur la lutte antiterroriste, indiquant que «ces derniers temps, les détachements de l’ANP ont enregistré des résultats remarquables dans la lutte contre le terrorisme, grâce à des efforts soutenus, traduisant une volonté d’acier d’éradiquer ce phénomène étranger aux valeurs de notre religion et de notre société». La dernière opération est celle menée avant-hier à Tizi Ouzou où une casemate pour terroristes a été détruite lors d’une opération de ratissage et une quantité d’armes et de munitions récupérée. La semaine dernière, dans la wilaya de Skikda, une opération de ratissage de qualité a permis la capture de sept terroristes et la récupération du cadavre d’un autre. Cette opération a également permis la récupération de huit pistolets mitrailleurs de type Kalachnikov, des quantités considérables de munitions et d’autres effets.
Ces opérations s’ajoutent à de précédentes autres et traduisent «l’efficacité de l’approche adoptée par l’ANP en matière de lutte contre le terrorisme, l’efficacité opérationnelle des éléments de nos forces armées ainsi que la ferme volonté qui les anime afin d’éradiquer les résidus des groupes terroristes», selon l’édito d’El Djeïch. «Ce travail énorme, que n’ont de cesse d’accomplir nos forces armées, sera complété par la neutralisation des résidus du terrorisme et de ses idées destructrices, en dévoilant les menées des traitres et les basses besognes auxquelles ils s’adonnent ainsi que leur tendance à exploiter la naïveté de certains pour les influencer et les recruter dans un projet infernal visant à saper les fondements de l’Etat et de ses institutions, y compris l’ANP», peut-on lire dans la publication, qui rappelle avoir fait échec à «de précédentes tentatives de saper les fondements de l’Etat algérien et ses institutions constitutionnelles». Elle relève ainsi que le peuple a récemment découvert «un autre complot ourdi contre notre pays depuis l’étranger et orchestré par une organisation terroriste dont les têtes pensantes ont recours à de viles méthodes et lancent des campagnes hostiles traduisant une profonde rancœur envers l’Algérie et son peuple et les acquis réalisés dans nombre de domaines, en un temps record, dans le cadre de la nouvelle orientation adoptée». Dans ce sens, la publication revient sur le message du président de la République, Abdelmadjid Tebboune, à l’occasion de la commémoration du décès au champ d’honneur de Si Amirouche et Si El-Haouès dans lequel il a souligné que «l’Algérie tient debout et tient son rang grâce à la résistance de son peuple et à la solidité de ses institutions, parmi lesquelles l’ANP, digne héritière de l’Armée de libération nationale, édifiée dans des moments d’extrême difficulté par Si Amirouche et ses compagnons du Mouvement national». L’ensemble des Algériens, en particulier la génération d’aujourd’hui et les générations futures, doivent prendre des leçons profondes des sacrifices des Chouhada de la Révolution libératrice et du devoir national qui ont fait don de leur vie pour la liberté, l’indépendance et la souveraineté nationale, a noté la même source.
Malgré toutes les tentatives de déstabilisation et les complots, l’ANP assure être «assez forte pour se laisser atteindre par de telles tentatives méprisables, orchestrées par des personnes égarées ayant choisi de s’engager clairement dans des actes subversifs contre notre pays et ses institutions, avec l’aide de certaines puissances étrangères connues pour leur hostilité avérée envers notre pays». <