Le général de corps d’armée Ahmed Gaïd Salah, vice-ministre de la Défense nationale, chef d’état-major de l’Armée nationale populaire, a présidé, hier, la cérémonie de l’installation du général-major Mohamed Adjroud au poste de commandant de la 6e Région militaire à Tamanrasset, en succession du général-major Meftah Souab, nommé commandant de la 2e Région militaire à Oran.

Gaïd Salah a tenu, à l’occasion, une rencontre avec le commandement et les cadres de la Région et a prononcé une allocution, suivie via visioconférence par toutes les unités des 6e et 4e Régions militaires.
Le chef d’état-major a rappelé les efforts laborieux consentis par les unités de la 6e Région « déployées le long de nos frontières Sud, pour la sécurisation et la protection du pays contre tous les fléaux et menaces, notamment le terrorisme aveugle, la criminalité organisée et la contrebande avec toutes ses ramifications ». Gaïd Salah a salué les résultats obtenus dans le domaine de la lutte antiterroriste au niveau de la 6e Région militaire, soulignant que le nombre important de terroristes mis hors d’état de nuire, dans un court laps de temps, démontre l’efficacité de la stratégie adoptée par l’Armée pour l’éradication totale de ce fléau dangereux et dévastateur. « Dans ce contexte, il n’y a pas l’ombre d’un doute que la mission de lutte contre le terrorisme résiduel constitue une mission permanente dont la fin ne sera atteinte qu’après l’éradication du dernier terroriste de notre pays », dira Gaïd Salah, soulignant que l’Armée nationale reste le principal rempart contre les menaces qui guettent le pays. Depuis un mois et demi, un grand mouvement au sein des organes de l’ANP est opéré par le président de la République. Ces changements à la tête des structures de l’Armée restent rares par leur ampleur, suscitant moult spéculations. Chefs de région, chefs des armées et d’autres services stratégiques sont envoyés à la retraite ou mutés et remplacés. Ainsi, après avoir mis fin aux fonctions des chefs des première, deuxième et sixième Régions militaires, Ahmed Gaïd Salah a mis fin aux fonctions du général-major Abderrazak Chérif, chef de la 4e Région militaire (Ouargla). Il l’a remplacé par le général Hassan Alaïmia, qui occupait jusque-là le poste de commandant adjoint de la région. Le général-major Saïd Chengriha, chef de la 3e Région militaire, a été nommé Commandant des Forces terrestres remplaçant de fait le général-major Ahcène Tafer. Ce dernier, à la tête des Forces terrestres depuis 2009, occupait le poste de chef de la très stratégique 3e Région militaire. Gaïd Salah continuera les installations des nouveaux responsables à la tête des différentes structures de l’Armée. Il effectuera aujourd’hui une visite dans la 4e Région militaire à Ouargla où il présidera, jeudi, la cérémonie d’installation du général-major Alaimia Hassen, en tant que Commandant de la 4e Région militaire, en remplacement du général-major Cherif Abderrezak, mis à la retraite.