Le Championnat du Danemark va pouvoir s’achever sous les cris de milliers de supporters en tribune, jusqu’à 10.500 à Copenhague, à la suite d’un décret rendu public mardi par le gouvernement. Au Danemark, le public pour les événements sportifs est normalement limité à 500 personnes, mais la tenue de trois matchs-test avec un public plus étoffé, autour de 3.000 spectateurs, a convaincu les autorités de remonter la jauge. « L’expérience a montré qu’il est possible d’organiser des matchs de championnat avec de nombreux spectateurs, donc cela sera (aussi) une possibilité au cours de l’été », s’est félicité le ministre de la Justice, Nick Hekkerup, cité dans un communiqué. « La crise n’est pas terminée, mais nous franchissons à présent une nouvelle étape vers la réouverture du Danemark », a-t-il souligné. Concrètement, 500 spectateurs seront autorisés par section de stade et ils devront respecter une distance d’un mètre les uns par rapport aux autres, contre deux auparavant. Le nombre de supporters variera donc d’un stade à l’autre. A Copenhague, ils pourront être jusqu’à 10.500 à soutenir leur équipe à Parken, le plus grand stade du Danemark qui peut accueillir 38.000 spectateurs, a indiqué le responsable de la communication du club, Jes Mortensen. Dans le club rival, Brondby, en banlieue de la capitale danoise, jusqu’à 8.000 personnes pourront se retrouver dans les tribunes, qui peuvent en contenir 28.000, selon la télévision publique TV2. Le championnat danois, qui avait repris le 28 mai à huis clos, doit s’achever le 29 juillet.