Des cas du variant sud-africain du Covid-19 dans la ville belge d’Ostende remettent en cause l’organisation des Championnats du monde, le week-end prochain. Alors que la dernière manche de la Coupe du monde de cyclo-cross s’est déroulée hier après-midi à Overijse (Belgique), le bourgmestre (maire) d’Ostende, Bart Tommelein, a indiqué sur la chaîne flamande VRT que la tenue des Championnats du monde, samedi et dimanche prochains dans sa ville, était menacée par le variant sud-africain du coronavirus.
En effet, quinze personnes ont été contaminées par ce variant dans la cité côtière et le résultat de nombreux autres tests est attendu. «S’il apparaît que le nombre de contaminations avec ce variant progresse, nous serons obligés de prendre une décision que nous aurions préféré ne pas devoir prendre, a-t-il expliqué. Mais je ne peux décider seul comme bourgmestre, ce sera fait en concertation avec les ministres, la Fédération belge de cyclisme et l’Union cycliste internationale.»