Le président de la Ligue cycliste de Masacra, Mabrouk Kerboua, a été élu par acclamation à la tête de la Fédération algérienne de cyclisme (FAC), lors de l’assemblée générale élective (AGE) tenue jeudi à l’INFS/STS Abdellah-Fadhel d’Aïn Bénian (Alger).

Seul candidat au poste du président, Mabrouk Kerboua, a été élu par acclamation par les 25 membres présents à l’AGE pour le mandat olympique 2017-2020, selon l’article 42 du règlement intérieur de la FAC. Initialement prévue pour le 9 février à l’INFS/STS Abdellah-Fadhel d’Aïn Bénian, l’AGE de cyclisme a été repoussée suite au rejet du dossier de Rachid Fezouine, président sortant de la FAC. La candidature de Fezouine a été rejetée suite au rapport défavorable de l’inspection générale du ministère de la Jeunesse et des Sports (MJS) en application à l’article 14 (alinéa 2) du décret exécutif 16//153 fixant les dispositions relatives aux dirigeants sportifs bénévoles élus, selon un communiqué du MJS. «Je m’engage envers la famille de cyclisme à mettre sur rail la petite reine qui doit revenir aux techniciens de la discipline. 

En tant qu’ancien coureur, président de club et de ligue, je connais tous les problèmes des ligues régionales», a déclaré Mabrouk Kerboua à l’issue de son élection à la tête de la FAC. Pour le nouveau président de la FAC, un travail de longue haleine attend le bureau fédéral afin de propulser la discipline à un niveau supérieur. «Il faut mettre en valeur le travail fait par les entraîneurs qui doivent être instruits et capables de relever le défi.
Les techniciens existent, mais chacun attend le moment opportun pour se montrer», a-t-il dit. Pour ce qui est du Grand Tour d’Algérie cycliste, le président de la FAC a «réaffirmé la position de la nouvelle instance fédérale à perpétuer ce rendez-vous sportif qui appartient à tous les Algériens.» «Je n’ai jamais compris la philosophie du Grand Tour d’Algérie, constitué de plusieurs Tours internationaux. Moi je connais le Tour d’Algérie, à l’image du Tour de France, du Maroc ou de Tunisie», a fait savoir Kerboua. «Je ne peux donner les dates exactes du Tour d’Algérie 2017, mais en concertation avec l’Union cycliste internationale (UCI), nous projetons l’organiser les mois de septembre ou octobre prochains», a-t-il conclu.
Il y a lieu de souligner que l’ancien président de la FAC, Rachid Fezouine pourrait introduire un recours auprès du TAS pour invalider l’AGE puisque sa candidature a été refusée par la commission électorale du fait qu’une action en justice a été intentée par une commission du MJS alors que le tribunal a prononcé un non-lieu en sa faveur. A suivre.