Très gravement blessé le 5 août lors du Tour de Pologne, Fabio Jakobsen a donné ce mardi de ses nouvelles via le site de son équipe, la Deceuninck – Quick Step, et elles sont rassurantes. Plongé dans le coma artificiel, il avait ensuite été opéré durant de longues heures à la tête.
« Les médecins et infirmiers présents sur la ligne d’arrivée m’ont sauvé la vie, je leur en suis extrêmement reconnaissant, explique-t-il. J’ai passé une semaine dans une unité de soins intensifs, cela a été une période très difficile, pendant laquelle j’ai eu peur de ne pas survivre. Merci à l’organisation de la course, à mon équipe, à ma famille, de m’avoir donné de la force. »
De retour dans son pays, le sprinteur néerlandais de 23 ans entame une rééducation qui sera forcément très longue. « Pas à pas, je peux commencer à vivre de manière plus indépendante, dit-il. Je suis actuellement à la maison, je me repose et dans les semaines à venir, je vais devoir subir de nombreuses interventions chirurgicales et des traitements pour mes blessures au visage. »
Jakobsen délivre aussi un message de remerciements à tous ceux qui l’ont soutenu dans cette période si difficile : « Je veux que tout le monde sache à quel point je suis reconnaissant d’être en vie. Tous les messages et les petits mots de soutien m’ont donné une force extraordinaire. Je peux commencer à regarder vers l’avenir, et je vais me battre pour récupérer ».