Notre champion sur piste Yacine Chalel se prépare activement pour comptabiliser le plus de points possibles afin d’arracher sa qualification aux JO 2020.

Il y a une semaine, notre cycliste a terminé 87e sur 135 coureurs lors de la 55e édition du Grand Prix de Charvieu-Chavagneux-Souvenir Daniel Bennett (Elite Nationale). Et pas plus tard que samedi dernier, Yacine Chalel a terminé à la 7e place de l’omnium de TIS-Six days night en classe 2 disputé à Oberhausen en Allemagne. A l’issue de la course, Chalel indique que « c’est pour des moments comme ceux-là que nous travaillons aussi dur et que nous nous investissons autant. Superbe expérience sur le TIS-Six day night d’Oberhausen samedi dernier. Une organisation au top avec un public enthousiaste ainsi qu’un plateau de coureurs de très haute qualité (dont Pascal Ackermann, meilleur sprinteur du dernier tour d’Italie) ». Au classement général, le podium a été entièrement occupé par les Allemands : Mortiz Malcharek (1er), Leon Rohde (2e) et Maximiliam Beyer (3e). Et sur son classement final, notre champion se déclare bien satisfait : « Pour ma part, des sensations toujours meilleures, avec cette 7e place obtenue sur l’omnium qui montre les progrès effectués sur le plan physique et tactique. Je gagne finalement une place au général, de quoi être ravi, surtout lorsqu’on voit la densité et la qualité du plateau présent ici. Le travail paye». Le lendemain, Chalel a retrouvé la piste et cette fois-ci c’est la course Élite de Reute, toujours en Allemagne. Chalal termine 18e dans une course où les 100 km ont été avalés en 45km/h de moyenne. « Le coup de pédale n’était pas aérien après la soirée d’hier (Madison se terminant à 00h30 et au lit à 3h du matin) mais il y avait mieux à faire » fait remarquer notre champion avant d’ajouter que « Je me suis fait enterrer dans le final, les équipes allemandes étant bien mieux organisées qu’en France, impossible de manœuvrer. Je me force à faire le sprint du peloton que je finis en deuxième position. »

Prochaine étape, la Coupe de France Fenioux
Et c’est alors que Chalal a conclu que « fin d’un week-end allemand particulièrement satisfaisant et plaisant. J’aime beaucoup venir ici, la culture du vélo y est particulièrement attirante. Rendez-vous au Mans le week-end prochain pour la coupe de France Fenioux en classe 2, objectif majeur de ce mois de juillet pour moi.». Et justement, la 2e manche de la Coupe de France Fenioux 2019 se déroulera les 26, 27 et 28 juillet en cours sur le vélodrome Léon Bollée au Mans. Les organisateurs vont accueillir pour cette épreuve près de 190 coureurs représentant 9 nations différentes. Toujours à la recherche des points pour se qualifier aux J.O de Tokyo, notre vice-champion d’Afrique sur piste explique que « pour se qualifier pour les J.O., notre équipe nationale doit être première nation africaine au 31 mars 2020. Il faut donc marquer plus de points que les autres pays. Tout va se jouer sur le prochain championnat d’Afrique. Si je suis champion, le simple fait de terminer le championnat du monde me qualifierait. » Enfin à noter qu’actuellement, Chalal court pour essayer de se qualifier pour la prochaine saison de coupe du monde, ce qui lui permettrait de passer devant l’Afrique du Sud avant le championnat d’Afrique. n