Les services de sûreté de la wilaya de Chlef ont procédé à l’arrestation du «chef national» de la secte Ahmadiyya et onze de ses disciples, a indiqué hier un communiqué de la cellule de communication de ces services.

Cette arrestation fait suite à l’exploitation d’informations sur «des personnes en possession de documents, tracts et CD faisant l’apologie de l’idéologie du courant Ahmadi», précise la même source.
«Les individus arrêtés, âgés de 22 à 68 ans, dont le chef national et son adjoint, sont originaire des wilayas de Chlef, Oum El Bouaghi, Aïn Defla et Tlemcen», ajoute le communiqué. L’opération a permis la saisie d’une collection de livres, de dépliants et de tracts avant de poursuivre l’enquête et constituer un dossier judiciaire contre le groupe pour «création d’une association sans permis légal, atteinte aux valeurs essentielles de la religion, ainsi que l’édition et la distribution afin de promouvoir un tract d’origine étrangère qui touche à l’intérêt suprême du pays». Le dossier a été transféré à la juridiction du tribunal de Chlef, cinq parmi les mis en cause ont été placés en détention provisoire, alors que quatre autres ont été mis sous surveillance judiciaire, et les trois restant ont été libérés.APS