La croissance économique de l’Algérie a été revue à la hausse et devrait se situer à +4,2% en 2021, alors que la croissance du secteur des hydrocarbures devrait atteindre 10,1%, a indiqué hier le ministère des Finances dans un communiqué. Cette progression de la croissance économique, prévue à +3,98% dans la loi de fiances (LF) 2021 est «en relation avec le retour progressif de l’activité économique suite à l’amélioration de la situation sanitaire après le repli de la pandémie», explique le ministère. Une amélioration qui sera principalement tirée de «l’amélioration de la croissance du secteur des hydrocarbures et hors hydrocarbures qui atteindraient +10,1% et +3,2% respectivement», selon la même source. Ainsi, la croissance Hors hydrocarbures «se situerait à +3,2% dans la loi de finances complémentaire (LFC) 2021, contre +2,4% prévue dans la LF 2021, pour tenir compte de la reprise de l’activité des secteurs de la construction (+3,8%) et des services marchands (+3,6%)», précise le ministère.