Le ministre des Affaires étrangères et de la Communauté nationale à l’étranger, Ramtane Lamamra a pris part, dimanche par visioconférence, à une réunion du Groupe de contact arabe au niveau ministériel sur la crise en Ukraine, a indiqué un communiqué du ministère. Ont pris part également à cette réunion, les ministres des Affaires étrangères des pays membres du Groupe (Egypte, Jordanie, Soudan, Emirats Arabes Unis, Irak et Royaume d’Arabie Saoudite), ainsi que le Secrétaire général de la Ligue des Etats arabes, Ahmed Abou Al Gheit. Les travaux de cette réunion se sont penchés sur «l’examen des développements de la crise ukrainienne et des moyens permettant au Groupe de continuer à s’acquitter de son rôle en vue de contribuer aux efforts diplomatiques internationaux visant à ouvrir la voie aux deux parties du conflit pour parvenir à une solution pacifique, tout en œuvrant en parallèle à atténuer les répercussions de la crise sur les pays arabes, notamment en terme de sécurité alimentaire et énergétique», a précisé le communiqué. Cette démarche intervient dans le prolongement de la visite effectuée par le Groupe de contact arabe en début d’avril à Moscou et à Varsovie, et des contacts qu’il a eus avec les ministres des Affaires étrangères de la Russie et de l’Ukraine, ajoute la même source. Le Conseil des ministres de la Ligue arabe réuni mars dernier au Caire, avait décidé de mettre en place un groupe de contact arabe au niveau ministériel, afin de «suivre et mener les consultations et les contacts nécessaires avec les parties concernées en vue de contribuer à trouver une solution diplomatique à la crise ukrainienne».