Menant d’intenses activités ces derniers temps, les éléments de Police judiciaires de divers unités de la Sûreté de la wilaya d’Oum El Bouaghi ne cessent de porter de sacrés coups aux réseaux de dealers, criminels, délinquants et autres écumant certains lieux et s’adonnant à des activités d’écoulement de la drogue de boissons alcoolisées.

C’est ainsi que les services de police du chef-lieu de wilaya et d’Aïn Mlila à l’ouest d’Oum El Bouaghi sont parvenus à arrêter 4 individus suspects. La fouille de ces derniers a permis aux policiers de saisir plus de 500 comprimés de psychotropes. C’est en exploitant des informations crédibles, faisant état de la présence d’un dealer activant dans la commercialisation de psychotropes que les éléments de police judiciaire de la sûreté de daïra d’Aïn Mlila sont parvenus, en fin de semaine, à neutraliser le mis en cause âgé de 27 ans. La fouille sur perquisition ordonnée par l’instance judiciaire de son domicile à Aïn Mlila s’est soldée par la saisie de 100 comprimés de psychotropes. La poursuite des investigations des enquêteurs a permis l’identification et l’arrestation de ses deux complices, deux jeunes âgés de 21 et 25 ans, à Batna. Ces derniers étaient en possession de 200 comprimés de psychotropes du même type. Déférés, mercredi, devant le parquet d’Aïn Mlila, les mis en cause ont été écroués par le magistrat instructeur pour stockage et écoulement illégaux de psychotropes.
D’autre part, agissant dans le même contexte, les éléments de la brigade de lutte contre les stupéfiants du même service de police judiciaire sont parvenus, le 24 octobre dernier, à neutraliser au niveau du point de contrôle fixe à la sortie ouest d’Oum El Bouaghi (axe Oum El Bouaghi-Aïn Fakroun) un individu âgé de 34 ans en possession de 219 comprimés de psychotropes de divers types et de la somme de 400 DA. Présenté le 25 octobre 2018 devant le parquet d’Oum El Bouaghi, le mis en cause a été écroué par le magistrat instructeur, avons-nous appris de source policière. K. M.