La création d’un conseil d’affaires algéro-nigérian pour renforcer les relations économiques sur la base du principe gagnant-gagnant et contribuer au développement africain a été au centre des discussions entre la directrice générale de la Chambre algérienne de commerce et d’industrie (CACI), Wahiba Bahloul et une délégation officielle du Nigéria, a indiqué, samedi, un communiqué de la CACI.
«Dans le cadre du développement et du renforcement des relations économiques et commerciales entre l’Algérie et le Nigéria, Mme Bahloul a reçu, samedi au siège de la CACI en compagnie des présidents de la chambre de commerce et d’industrie des wilayas de Bechar et Médéa, une délégation officielle de l’Etat du Nigéria, composée de représentants d’instances officielles et des secteurs économiques de ce pays, conduite par la Pr. Funmi Para-Mallam, avec laquelle la question de la création d’un conseil d’affaires algéro-nigérian a été évoquée», précise la même source. Ce conseil «constitue l’un des outils de la diplomatie économique aux fins de raffermir les relations et les échanges économiques dans le cadre du principe gagnant-gagnant», ajoute la même source.
L’accent a été également mis sur l’impératif de développer les relations bilatérales à travers des entreprises économiques et commerciales, d’exploiter les opportunités en matière de développement des exportations hors-hydrocarbures ainsi que les investissements directs, en tenant compte des potentialités permettant aux deux pays «de travailler de concert dans le cadre de la ZLECAf».
Les deux parties ont convenu d’œuvrer au développement de liens forts et fructueux de manière à ériger les pays en «locomotive du continent africain» dans les domaines économique, commercial et entrepreneurial, en coordination avec les Chambres de Commerce et le Conseil d’affaires, tout en avançant résolument sur la voie du progrès et du développement du continent. n