Les corps des deux lieutenants-colonels El Ouafi Mohamed Lamine et Kharoussa Noureddine, décédés lors du crash d’un hélicoptère de recherche et de sauvetage militaire au large de la ville de Bouharoun (wilaya de Tipaza), mercredi dernier, ont été repêchés ce vendredi après-midi, indique le ministère de la Défense nationale dans un communiqué. « Suite au crash d’un hélicoptère de recherche et de sauvetage de type MS-25 Merlin, mercredi 16 décembre 2020 à deux (02) miles marins au nord-ouest des côtes de la ville de Bouharoune, wilaya de Tipaza, ayant causé le décès en martyr des trois (03) membres de l’équipage, le Commandement des Forces navales a aussitôt déclenché une opération de recherche et de sauvetage en engageant d’importants moyens », précise la même source. « Au cours de cette opération, le corps du lieutenant Bouzayda Nouredine a été repêché dans les minutes qui ont suivi le crash, les efforts des équipes de sauvetage se sont poursuivis et ont été couronnés par le repêchage, l’après-midi de ce vendredi 18 décembre 2020, des corps des chouhada, le lieutenant-colonel El Ouafi Mohamed Lamine et le lieutenant-colonel Kharoussa Noureddine. Les corps ont été ensuite transférés vers l’hôpital central de l’Armée à Aïn Naâdja pour les procédures médicales et administratives requises dans de pareilles circonstances », ajoute le communiqué. Le MDN souligne que le Commandement des Forces navales « a engagé, lors de cette opération, deux (02) hélicoptères de recherche et de sauvetage, le remorqueur de haute mer El-Mounjid, de bord 701, le navire dragueur de mines El- kasseh, de bord 502, trois (03) patrouilleurs, deux (02) vedettes de sauvetage, quatre (04) semi-rigides, des plongeurs spécialisés ainsi que les services de la Protection civile ».