La direction du CR Belouizdad et l’entraîneur Abdelkader Amrani ont trouvé un accord pour une séparation à l’amiable, cinq jours après le match nul concédé à domicile face au MC Oran (1-1) en clôture de la phase aller du championnat, a annoncé jeudi l’actuel leader de Ligue 1 de football sur sa page officielle Facebook.
«La résiliation du contrat intervient suite à l’impossibilité d’Amrani à poursuivre sa collaboration avec le CRB, une année après son arrivée. Il a contribué à la 8e Coupe d’Algérie remportée la saison dernière et a permis au club de retrouver le sommet du classement. La direction remercie Amrani pour son travail et lui souhaite bon courage», a indiqué le Chabab dans un communiqué.
Dans une déclaration accordée mercredi soir à l’APS, le directeur général du CRB, Saïd Allik, avait affirmé qu’Amrani était «partant dans sa tête», faisant savoir qu’une ultime réunion était prévue jeudi avec lui.
Amrani avait atterri au Chabab en décembre 2018 en remplacement de Si Tahar Chérif El-Ouezzani. Il avait permis au club algérois d’assurer son maintien, après une saison cauchemardesque qui avait failli précipiter la formation de Laâquiba au purgatoire.
En attendant la désignation d’un nouveau coach, l’intérim sera assuré par l’entraîneur-adjoint Lotfi Amrouche, en compagnie notamment de Karim Bekhti. Ce staff aura la mission notamment de préparer l’équipe en vue du match en déplacement face à l’IS Tighennif (inter-régions) samedi (14h00), dans le cadre des 32es de finale de la Coupe d’Algérie.
Amrani devient ainsi le 9e entraîneur de Ligue 1 à quitter son poste cette saison après Lyamine Bougherara et Mustapha Djalit (JS Saoura), Denis Lavagne (CS Constantine), Younes Ifticene (USM Bel-Abbès), Karim Zaoui (NC Magra), Arezki Remane (NA Husseïn-Dey), Kheïreddine Madoui (ES Sétif) et Bernard Casoni (MC Alger). n