Saint-Pétersbourg, ville hôte de l’Euro, a enregistré hier samedi le plus grand nombre de décès quotidiens dus au Covid-19 en Russie depuis le début de la pandémie, tandis que la métropole australienne de Sydney s’est reconfinée totalement face à une flambée du virus causée par le variant Delta, qui inquiète partout dans le monde.

Par Marina KORENEVA,
La Russie dans son ensemble a enregistré samedi 21.665 nouvelles contaminations, un record depuis janvier, alors que le pays est frappé de plein fouet par le variant Delta. Saint-Pétersbourg et la capitale, Moscou, ainsi que sa région sont durement touchés. L’ancienne capitale impériale et deuxième ville de Russie a répertorié samedi 107 décès au cours des dernières 24 heures, selon un décompte officiel. C’est le plus grand nombre de décès quotidiens dus au Covid-19 dans toutes les villes du pays depuis le début de la pandémie, selon les agences de presse russes. Dans l’ensemble de la Russie, le nombre de décès quotidiens samedi est le plus élevé depuis décembre avec 619 morts, pour un total de 132.683 depuis le début de la pandémie, selon le décompte officiel. En Australie, après avoir décrété vendredi le confinement de quatre quartiers du centre de Sydney, les autorités ont décidé samedi d’élargir, pour deux semaines, la mesure à l’ensemble de la métropole. Les rues de la plus importante ville d’Australie, qui compte plus de cinq millions d’habitants, étaient presque vides samedi, et nombre d’habitants étaient sous le choc de ce nouveau confinement.
«Nous avons eu du mal à nous remettre des confinements de l’année dernière», explique Chris Kriketos, 32 ans, qui travaille dans une boulangerie du centre de Sydney. «Aujourd’hui, on a juste l’impression d’un nouveau coup de pied pendant que l’on se relève lentement». Dans ce pays, qui a jusqu’à maintenant plutôt bien contenu la propagation du Covid-19, plus de 80 personnes ont été testées positives cette semaine, toutes en lien avec un chauffeur qui conduisait des équipages de compagnies aériennes de l’aéroport de Sydney jusqu’aux hôtels de quarantaine. «Quand vous avez un variant aussi contagieux que le virus Delta, un confinement de trois jours ne marche pas», a expliqué la Première ministre de l’Etat de Nouvelle-Galles du Sud, Gladys Berejiklian. «Nous devons nous préparer à un nombre potentiellement élevé de cas dans les jours qui viennent».

Confinement strict au Bangladesh
Face à cette situation, la Nouvelle-Zélande a suspendu samedi pour trois jours la «bulle aérienne» permettant les vols sans quarantaine avec l’Australie. Le ministre néo-zélandais en charge de la lutte contre le Covid-19, Chris Hipkins, a déclaré que cette suspension donnerait aux responsables le temps d’envisager des mesures «pour rendre la bulle plus sûre, comme des tests avant le départ pour tous les vols» entre les deux pays.
Comme l’Australie, plusieurs pays connaissent une recrudescence de nouveaux cas, au moins en partie liée à la diffusion du variant Delta, déjà responsable d’une reprise épidémique au Royaume-Uni depuis quelques semaines, et prennent des mesures.
Confronté à une augmentation «dangereuse et alarmante» des cas de contamination au variant Delta, le Bangladesh va imposer un nouveau confinement extrêmement sévère à partir de lundi. Toutes les administrations publiques et les entreprises du secteur privé seront fermées pendant une semaine, et seuls les déplacements à caractère médical seront autorisés, a indiqué le gouvernement.
Israël, qui se targuait d’être sorti en premier de la crise sanitaire grâce à une vaste campagne de vaccination, a rétabli vendredi l’obligation du port du masque dans les lieux publics fermés et les entreprises.
En France, deux malades sont décédés du variant Delta dans le Gers, dans le sud-ouest du pays, constituant les deux premiers cas de contamination par ce variant dans ce département, ont indiqué les autorités sanitaires locales. Elles ont annoncé «un plan d’action immédiat» pour «éviter une reprise épidémique».

Cluster géant en Espagne
Si l’épidémie de Covid connaît une relative embellie –avec un nombre de nouveaux cas rapportés dans le monde au niveau le plus faible depuis février, selon l’OMS–, le variant Delta pourrait provoquer un rebond dès cet été si rien n’est fait pour le contrer précocement, avertissent spécialistes et autorités sanitaires. Mais l’heure reste pour l’instant à l’allègement des mesures de restriction dans plusieurs pays d’Europe. En Espagne, le port du masque n’est plus obligatoire à l’extérieur à compter de ce samedi, même si un voyage d’étudiants dans l’archipel des Baléares entraîné un «cluster» géant de plusieurs centaines de cas de Covid-19 et le placement de plusieurs milliers de jeunes en quarantaine dans sept régions du pays. La Suisse a aussi décidé de lever ce samedi une bonne partie des restrictions encore en place, notamment le port du masque à l’extérieur. Il sera aussi plus facile de rentrer dans le pays. L’Islande est devenue vendredi le premier pays européen à lever toutes les restrictions nationales liées à l’épidémie de Covid-19, grâce à l’avancée de la vaccination sur son territoire. En Italie, c’est lundi que les masques pourront tomber à l’extérieur. Le couvre-feu sera aussi levé dans le Val Aoste, dernière région où il était encore en vigueur.
(Source AFP)