Le concepteur du vaccin russe contre le coronavirus Spoutnik V a affirmé lundi qu’il protégeait contre «tous les variants connus» y compris le Delta, responsable d’une flambée de l’épidémie de Covid-19 en Russie. La capitale russe et sa région, ainsi que la deuxième ville du pays, Saint-Pétersbourg, sont particulièrement touchées par cette nouvelle vague, entraînant des records de contamination tandis que la campagne de vaccination patine. La région de Moscou a ainsi enregistré lundi sa plus forte hausse quotidienne depuis le début de la pandémie avec 1.811 cas, tandis que la capitale affiche 7.584 nouvelles infections. Selon le maire de Moscou, Sergueï Sobianine, environ 90% des nouveaux cas sont dus au variant Delta, plus contagieux, apparu en Inde et qui menace de submerger les hôpitaux de la capitale. Dans ce contexte, Alexandre Guintsbourg, directeur du centre Gamaleïa à l’origine du Spoutnik V, a affirmé que la double injection «protège contre tous les variants actuellement connus, en commençant par le britannique et jusqu’au variant Delta, le variant indien». Ces propos visent à encourager la population russe à se faire vacciner, alors que la campagne d’immunisation est à la traîne sur fond de méfiance et malgré les appels répétés du président Vladimir Poutine.