Quelque quatre (4) millions de doses de vaccin contre la covid-19 devront être réceptionnées entre le 11 et 18 juillet en cours, a annoncé, mercredi à Alger, le président du Comité scientifique de suivi de l’évolution de la pandémie, Pr. Abderrahmane Benbouzid. S’exprimant en marge d’une rencontre ayant regroupé les directeurs des hôpitaux d’Alger et de la santé des wilayas de Blida, Tipasa, Boumerdès et Tizi Ouzou, Pr. Benbouzid a précisé que 1,6 million de doses seront réceptionnées le 11 juillet en cours et 400.000 autres le 18 du même mois, ainsi qu’un million de doses à la fin de ce mois, portant le nombre des doses à près de 4 millions de doses, ce qui élargira la campagne de vaccination de tous les citoyens. Le même responsable a appelé à élargir cette campagne dans les espaces publics, les mosquées, les établissements et les centres commerciaux pour juguler la chaîne de contamination et permettre un retour à la vie normale. Il a été procédé au transfert de 100 malades du COVID-19 d’Alger aux hôpitaux des wilayas limitrophes, en raison de la surcharge dont souffre la capitale. Il est attendu la mobilisation d’un grand nombre de lits d’hospitalisation et de réanimation qui devront atteindre la semaine prochaine 2004 lits dans les hôpitaux, comme c’était le cas durant les vagues de juillet et novembre 2020. De son côté, le directeur de la santé d’Alger a fait état de la mobilisation de 1600 lits d’hospitalisation sur un total de 2001 lits, ainsi que 230 lits de réanimation. Après avoir présenté la situation pandémique à travers le territoire national, le DG des établissements sanitaires au ministère de la santé, de la population et de la réforme hospitalière, Ilyes Rehal, a fait état de 10 wilayas enregistrant une augmentation en nombre de contamination par ce virus dont la capitale qui a été renforcée par nombre de lits issus des hôpitaux de Blida, Tipasa, Boumerdes et Tizi Ouzou. Plusieurs établissements hospitaliers ont présenté le nombre de lits qui devraient être mobilisés durant les jours à venir pour faire face à la situation outre leur besoins en oxygène et en respirateurs. A cette occasion, le même DG a donné de fermes instructions aux responsables des CHU pour transférer certaines activités d’urgences et spécialisées à l’image du service cardiologie à l’établissement hospitalier de Blida et à l’EHS à Clairval (Alger). Les activités de la neurochirurgie ont été transférées au CHU de Lamine Debaghine (Alger) et à l’EH spécialisé en traumatismes à Zemirli à El-Harrach en vue de libérer davantage de lits. Il a souligné également l’impératif de désigner un chargé de communication au niveau de chaque établissement hospitalier afin de fournir à la presse des informations crédibles et justes. Par ailleurs, le même responsable a donné un rendez-vous à ces dirigeants pour la semaine prochaine en vue d’évaluer l’application de toutes les procédures prises par le ministère dans l’objectif de renforcer les établissements hospitaliers par des lits afin de faire face à la situation pandémique enregistrant récemment une augmentation en nombre de contamination. Pour rappel, le ministère de la Santé tiendra jeudi une conférence de presse sur l’évaluation de la campagne de vaccination et les voies de l’élargir à l’avenir à toutes les catégories pour interrompre la chaine de contamination.