Le ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, Abderrahmane Benbouzid a fait savoir mardi que le secteur de la santé a déploré près de 100 décès parmi son personnel à cause de la pandémie de nouveau coronavirus (Covid-19). « Le secteur de la santé a perdu près de 100 employés, tous corps confondus, contaminés par la COVID-19 lors de leur présence sur la ligne de front pour prendre en charge les patients », a indiqué Abderrahmane Benbouzid dans une déclaration à la presse, citant le dernier bilan du ministère, en marge de la cérémonie de signature du protocole sanitaire pour l’organisation du référendum sur la révision constitutionnelle prévu le 1er novembre, entre l’Autorité nationale indépendante des élections (ANIE), et le ministère de la Santé. Le porte-parole du comité scientifique de suivi de l’évolution de la pandémie du nouveau coronavirus, Dr. Djamel Fourar avait déclaré début août dernier, que 69 travailleurs avaient perdu la vie et 4025 autres contaminés à la Covid-19. Des cadres du secteur ont exprimé leur regret pour la perte de ce nombre de travailleurs du secteur en raison des comportements « irresponsables » de certains citoyens qui ne respectent pas les règles de prévention, appelant les citoyens à se conformer aux règles sanitaires après la réouverture des mosquées, des plages et des espaces de loisirs pour éviter la propagation de cette pandémie.