Le ministère de la Justice a annoncé ce 24 janvier la suspension de la réception des citoyens “jusqu’à nouvel ordre”, en raison de la situation épidémiologique actuelle marquée par la flambée des contaminations au Coronavirus (Covid-19).

Les citoyens désirant soulever leurs préoccupations peuvent prendre contact avec l’administration centrale du ministère de la Justice sur son site Web officiel via l’espace “Contactez-nous”, a précisé le ministère.

Dans une instruction adressée jeudi dernier aux membres du Gouvernement, le Premier ministre, ministre des Finances, Aïmene Benabderrahmane a insisté sur la nécessité “de veiller à l’interdiction d’organisation de tous types de rassemblement dans leurs administrations, que ce soit au niveau central ou local, et ce à titre de mesure préventive qu’il importe de respecter”.

Le Premier ministre les a invités également à “reporter toutes les visites de travail et d’inspection qu’ils comptaient effectuer dans les wilayas du pays», ainsi que le report de “la programmation de toutes les rencontres et des journées d’étude”.

Affirmant attacher une grande importance à l’application scrupuleuse de cette instruction, M. Benabderrahmane a souligné qu’elle restait en vigueur “jusqu’à nouvel ordre”.