L’opération allègement des mesures de confinement se poursuit, à la faveur de la baisse des cas de covid-19 enregistrée depuis plusieurs jours à travers l’ensemble des pays. Ce qui fait bénéficier dix wilayas, dont la situation sanitaire connait une nette amélioration, de la mesure de la levée de la mesure de confinement partiel à domicile. La décision a été prise hier par le Premier ministre Abdelaziz Djerad, et concerne les wilayas de Bouira, Tebessa, Médéa, Illizi, Boumerdes, El Tarf, Tindouf, Tipaza, Ain Defla et Relizane. Elle entre en vigueur aujourd’hui 1er octobre.
Le confinement partiel n’est donc appliqué que pour 8 wilayas sur les 18 préalablement concernées, à travers une reconduction de 30 jours (23h-6h), également à partir d’aujourd’hui. Sont concernées par cette mesure les wilayas de Bejaia, Blida, Tlemcen, Tizi-Ouzou, Alger, Jijel, Annaba et Oran.
Trois autres wilayas doivent, par ailleurs, se remettre au même régime de confinement partiel, à savoir Batna, Sétif et Constantine. Le Premier ministre justifie cette mesure par la recrudescence des cas de contamination qui y a été enregistrée ces derniers jours.
En outre, le gouvernement a décidé la levée de la mesure portant interdiction de la circulation du transport urbain collectif public et privé durant les week-ends.
Enfin, la mesure d’interdiction, à travers le territoire national, de tout type de rassemblement de personnes et de regroupement familial, notamment la célébration de mariages et de circoncision et autres événements, a été maintenue, conclut la même source.