Le dispositif actuel de protection et de prévention contre le coronavirus (Covid-19) est reconduit par le Gouvernement pour une période de dix (10) jours à compter de demain mercredi, indique ce 30 novembre un communiqué des services du Premier ministre.

Le dispositif actuel de protection et de prévention est reconduit pour une période de dix (10) jours, à compter du mercredi 1er décembre 2021.

A la faveur de la relative stabilisation de la situation épidémiologique, le Gouvernement a pris une série de mesures d’allégement du dispositif de gestion de la crise sanitaire liée à la pandémie du Coronavirus (COVID-19) qui se sont traduites notamment par la levée des restrictions sur la mobilité des personnes, sur les rassemblements de personnes et regroupements familiaux et les activités commerciales, économiques et sociales.

Ces mesures d’assouplissement devaient être accompagnées par la poursuite, de manière rigoureuse, du respect par les citoyens des gestes barrières, notamment le port obligatoire du masque et l’observation des règles d’hygiène ainsi que l’application stricte des différents protocoles sanitaires adoptés par le comité scientifique de suivi de l’évolution de la pandémie du Coronavirus (COVID-19).

Ces mesures devaient être également soutenues par l’intensification des opérations de vaccination de la population, qui demeure le meilleur moyen de prévention et de protection des citoyens et de la société en général et l’élément essentiel concourant à la normalisation de la situation et au maintien des activités économiques et sociales.

Cependant et malgré la disponibilité de vaccin, la vaccination s’effectue à un faible rythme, au moment où la situation épidémiologique dans beaucoup de régions dans le monde connait une nouvelle vague de la pandémie, voire un inquiétant rebond aggravé par l’apparition du nouveau variant “Omicron” qui préoccupe aujourd’hui la communauté scientifique au plus haut degré.

L’occasion d’appeler les citoyens non encore vaccinés à se faire vacciner qui se poursuivent à travers le territoire national.

Le comité scientifique de suivi de l’évolution de la pandémie du Coronavirus (COVID-19) recommande l’institution du Passe-Sanitaire comme condition d’entrée et de sortie du territoire national. Cette mesure sera mise en œuvre dans les prochains jours pour ce qui est du transport de voyageurs par voie maritime.

Les pouvoirs publics pourraient, cependant, être amenés à édicter des mesures sanitaires adaptées à l’évolution de la situation épidémiologique, notamment en matière d’obligation vaccinale et d’extension du passe-sanitaire à certaines activités.