Les services de premier ministre on annoncé ce vendredi 30 janvier 2021 le prolongement les mesures de confinement partiel à domicile pour une durée de 15 jours supplémentaires.

Le texte intégral du communiqué des services du Premier ministre:

« En application des instructions de Monsieur le Président de la République, Monsieur Abdelmadjid Tebboune, Chef Suprême des Forces Armées, Ministre de la Défense Nationale et au terme des consultations avec le comité scientifique de suivi de l’évolution de la pandémie du Coronavirus (COVID-19) et l’autorité sanitaire, le Premier Ministre Monsieur Abdelaziz DJERAD a décidé de nouvelles mesures au titre du dispositif de gestion de la crise sanitaire liée à la pandémie du Coronavirus (COVID-19).

S’inscrivant toujours dans l’objectif de préserver la santé des citoyens et à les prémunir contre tout risque de propagation du Coronavirus (COVID-19), et soutenue par la démarche basée sur la prudence, la progressivité et la flexibilité engagée par les pouvoirs publics, ces mesures visent à ajuster le dispositif de protection et de prévention en fonction de l’évolution de la situation épidémiologique.

Elles visent également les adaptations nécessaires qui tiennent compte des exigences que commandent la nécessité d’assurer une continuité des activités économiques et sociales dans les meilleures conditions et ce notamment, par l’augmentation de l’offre de transport et l’amélioration des conditions de mobilité des citoyens.

Ces mesures se déclinent comme suit :

1. En matière de confinement partiel à domicile :

La mesure de confinement partiel à domicile sera réaménagée et prorogée, pendant une durée de quinze (15) jours, comme suit :

– La mesure de confinement partiel à domicile de vingt heures (20) jusqu’au lendemain à cinq (5) heures du matin est applicable dans les dix neuf (19) wilayas suivantes : Batna, Biskra, Blida, Bouira, Tebessa, Tlemcen, Tizi-Ouzou, Alger, Jijel, Sidi Bel Abbes, Constantine, Mostaganem, M’Sila, Oran, Boumerdes, El Tarf, Tissemsilt, Ain Temouchent et Relizane.

– Ne sont pas concernées par la mesure de confinement à domicile les vingt neuf (29) wilayas suivantes : Adrar, Chlef, Laghouat, Bejaia, Béchar, Oum El Bouaghi, Tamenghasset, Tiaret, Djelfa, Sétif, Saïda, Skikda, Annaba, Guelma, Médéa, Mascara, Ouargla, El Bayadh, Illizi, Bordj Bou Arréridj, Tindouf, El Oued, Khenchela, Souk Ahras, Tipaza, Mila, Ain Defla, Naâma et Ghardaia.

Ces mesures de confinement sont applicables, à partir du dimanche 31 Janvier 2021, pendant une durée de quinze (15) jours.

Les walis peuvent, après accord des autorités compétentes, prendre toutes mesures qu’exige la situation sanitaire de chaque wilaya, notamment l’instauration, la modification ou la modulation des horaires, de la mesure de confinement à domicile partiel ou total ciblé d’une ou de plusieurs communes, localités ou quartiers connaissant des foyers de contamination.

2- En matière d’activités sociales  et économiques:

  • La prorogation de la mesure de fermeture, pour une période de quinze (15) jours, des marchés de ventes des véhicules d’occasion sur l’ensemble du territoire national.
  • La prorogation de la mesure de fermeture, pour une période de quinze (15) jours et  dans les dix neuf (19) wilayas concernées par le confinement partiel à domicile des activités suivantes :
  • les salles omnisports et les salles de sport ;
  • les lieux de plaisance, de détente, les espaces récréatifs et de loisirs et les plages.
  • La prorogation, pour une période de quinze (15) jours et dans les dix neuf (19) wilayas concernées par le confinement partiel à domicile, de la mesure de limitation du temps d’activité à dix neuf (19) heures concernant les établissements exerçant les activités suivantes :
  • le commerce des appareils électroménagers ;
  • le commerce d’articles ménagers et de décoration ;
  • le commerce de literies et tissus d’ameublement ;
  • le commerce d’articles de sport ;
  • le commerce de jeux et de jouets ;
  • les lieux de concentration de commerces ;
  • les salons de coiffure pour hommes et pour femmes ;
  • les pâtisseries et confiseries ;
  • les cafés, restaurations et fast-food.
  • La prorogation de la mesure de limitation des activités des cafés, restaurations et fast-food à la vente à emporter uniquement.

Toutefois, les Walis pourront procéder à leur fermeture immédiate en cas d’infraction aux mesures édictées dans le cadre de la lutte contre la propagation du COVID-19.  

  • La prorogation des mesures applicables aux marchés ordinaires et aux marchés hebdomadaires se rapportant au dispositif de contrôle par les services compétents afin de s’assurer du respect des mesures de prévention et de protection ainsi que de l’application des sanctions prévues par la réglementation en vigueur à l’encontre des contrevenants.

3- S’agissant des regroupements et rassemblements publics :

  • La prorogation de la mesure d’interdiction, à travers le territoire national, de tout type de rassemblement de personnes et de regroupement familial, notamment la célébration de mariages et de circoncision et autres événements tels que les regroupements au niveau des cimetières.
  • La prorogation de la mesure d’interdiction qui concerne les réunions et assemblées générales organisées par certaines institutions.

Les walis veilleront au respect de cette interdiction et de l’application des sanctions réglementaires à l’encontre des contrevenants ainsi que les propriétaires des lieux accueillant ces regroupements. 

Enfin et en dépit de la stabilisation des cas de contamination relevée durant ces derniers jours, le Gouvernement réitère ses appels à la prudence et à la discipline en direction des citoyens qui doivent poursuivre leur mobilisation pour lutter contre la propagation de cette épidémie et relever ce défi sanitaire, en respectant toujours les mesures barrières préconisées, telles que la distanciation physique, le port du masque obligatoire et le lavage fréquent des mains. »