Le président argentin, Alberto Fernandez, a annoncé jeudi le reconfinement de son pays pendant une durée de neuf jours afin de faire face au « pire moment de la pandémie » de Covid-19, qui fait chaque jour quelque 450 morts. La mesure sera effective à partir de samedi 00H00 locales (21H00 GMT vendredi) jusqu’au 30 mai à minuit. Mais sur ces neuf jours, trois seulement sont des jours ouvrables, les 24 et 25 mai étant fériés en Argentine. Le retour à la normale se fera à partir du 31 mai avec toutefois un confinement total le week-end des 5 et 6 juin, a précisé le président argentin. Pendant le confinement, seuls les commerces essentiels resteront ouverts et toutes les activités en présentiel suspendues, hormis les livraisons à domicile. Les Argentins ne seront autorisés à sortir à proximité de chez eux que de 06H00 à 18H00.