La wilaya d’Alger sera dotée dans les prochaines années de 5 000 nouvelles caméras de surveillance, permettant de couvrir davantage de points à travers les banlieues, les nouvelles agglomérations et les autoroutes, afin d’assurer la sécurité des citoyens et des biens, a affirmé mardi, le responsable de la salle des opérations de la sûreté d’Alger, le commissaire principal Hachemi Cherif.

En marge d’une visite pédagogique effectuée par les élèves du lycée sportif de Draria au Centre de commandement et de contrôle relevant de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN), organisée par les services de la sûreté d’Alger, le commissaire principal a indiqué que la wilaya d’Alger compte actuellement plus de 1 000 caméras de surveillance, déployées à travers les différents quartiers et axes, outre l’acquisition prochaine de «5 000 nouvelles caméras» dans le cadre de «l’étude d’extension», réalisée par la commission intersectorielle mixte à l’instar de la Gendarmerie nationale, la Poste et les télécommunications, l’Etablissement de réalisation et de maintenance de l’éclairage public de la wilaya d’Alger (Erma) et autres. Mettant en avant «une couverture sécuritaire plus large», grâce à ces cameras, à travers la capitale, y compris les nouvelles cités et les routes, Hachemi Cherif a dit que «ces caméras assurent la protection des citoyens et de leurs biens».
A cette occasion, le responsable a mis en exergue l’importance du Centre de commandement et de contrôle qui «collecte toutes les données sécuritaires filmées par les caméras de surveillance, installées à Alger, Oran et Blida». Le Centre est composé de huit structures dont une salle de conférences, une salle de gestion du système de surveillance, une salle pour les caméras hors système (l’aéroport, le port et les stades) et une salle pour les grands évènements.  S’agissant de l’action de la salle des opérations de la Sûreté d’Alger, M. Hachemi a fait savoir que cette salle comprenait une cellule de sécurité routière chargée de «la sécurité, du contrôle et du suivi de la fluidité du trafic routier, outre la sécurisation des convois officiels», tandis que la salle des opérations quotidiennes s’occupe du suivi et du signalement des informations suspectes et des rassemblements.
De leurs côté, les élèves ont affiché un grand intérêt pour le centre de commandement et la salle des opérations de la sûreté d’Alger, tentant, à travers leurs questions, de comprendre le fonctionnement quotidien dans cette salle, notamment la salle de la police de secours qui gère les numéros 17 et 15-48, mais aussi le 104 destiné au signalement des cas d’enlèvement d’enfants. Pour sa part, le lieutenant Mouloud Ibaâzaten, chargé de la communication au niveau de la sûreté d’Alger, a indiqué que la visite pédagogique organisée à l’occasion de la Journée du savoir (Yaoum El Ilm), célébrée le 16 avril de chaque année, avait concerné cette fois les meilleurs élèves du lycée de mathématiques (Draria). Une visite, a-t-il précisé, visant à faire connaître le centre de commandement et ses services ainsi que son rôle dans la garantie de la sécurité des citoyens et de leurs biens.