Les tarifs de l’activité du courrier accéléré international n’ont pas évolué en 2021, à l’exception de ceux de l’opérateur DHL International Algérie qui ont augmenté de 4,9% par rapport à 2020, selon le dernier rapport de l’Autorité de régulation de la Poste et des communications électroniques (ARPCE). Il s’agit des tarifs appliqués par les opérateurs du régime de l’autorisation, précise l’ARPCE, qui explique que les indicateurs présents dans ce rapport ont pour objectif d’offrir une représentation des tarifs appliqués par les opérateurs du courrier express international des envois à l’export et à l’import jusqu’à un poids de 5 kg. Ces tarifs, exprimés en dinars algériens, TVA inclue et ne contiennent pas le supplément carburant, sont fixés par rapport au poids et à la destination divisée en zones généralement le Maghreb, Europe, Afrique, Moyen Orient, Asie, Océanie, Amérique du Nord, Amérique centrale et Amérique du sud. L’ARPCE a, dans ce rapport, présenté un tableau comparatif des tarifs d’un envoi de 0,5 kg à l’export par zones. Selon ce tableau, l’opérateur EMS Champion Post propose les tarifs les plus bas du marché selon les destinations divisées par zones (entre 3.900 DA et 6.250 DA), suivi de Falcon Express Algérie (4.760 et 7.854 DA) et Conexlog (7.600 DA et 10.750 DA). Pour ce qui est des tarifs proposés pour les poids entre 0,5 kg et 5 kg, ceux de l’opérateur EMS Champion Post demeurent «stables» et sont fixés entre 3.900 DA (0,5 kilogramme) et 6.600 DA (5kg) pour la zone 1 (Maghreb) et entre 6.600 DA (0,5 kg) et 10.200 DA (5kg) pour la zone 7 (Amérique du sud). S’agissant de Falcon Express Algérie, les tarifs se situent entre 4 760 DA (0,5 kg) et 9.163 DA (5 kg) pour la zone 1 et 7.259 DA (0,5 kg) et 14 637 DA (5 kg) pour la zone 7. Concernant DHL International Algérie, les tarifs ont augmenté de 4,9% en 2021, comparativement à l’année précédente, et propose des tarifs des envois à l’export évalués entre 8.715 DA (0,5 kg) et 17.026 DA (5kg) pour la zone 1 et entre 13.662 DA (0,5 kg) et 27.713 DA (5 kg) pour la zone 7. L’Autorité de régulation rappelle que l’article 16 du cahier des charges relatives au régime de l’autorisation stipule que le titulaire bénéficie de la liberté de fixation des tarifs des envois, la liberté du système global de tarification, qui peut comprendre des réductions en fonction du volume et la liberté de la politique de commercialisation. L’ARPCE fait savoir, toutefois, qu’elle «peut exiger du titulaire de modifier tout changement de tarif de ses services ou de leurs conditions de vente s’il apparaît que ces changements relèvent de pratiques anticoncurrentielles». Pour rappel, le marché algérien du courrier accéléré international représente 925.017 envois en 2020, soit 230.655 objets en plus par rapport à l’année 2019. Le volume total de ce segment a augmenté entre 2020 et 2019 de 33,22%. Les opérateurs activant en 2021 dans ce secteur sont EMS Champion Post, DHL International Algérie, Falcon Express Algérie, Conexlog et Aramex, selon l’ARPCE. n