La Cour d’Alger (chambre pénale) a condamné mercredi l’homme d’affaires Mahiedine Tahkout à 14 de prison ferme et les deux anciens Premiers ministres, Ahmed Ouyahia et Abdelmalek Sellal à une peine 5 de réclusion, tous inculpés dans des affaires de corruption. Les anciens ministres Youcef Yousfi et Ammar Ghoul ont écopé de 18 mois avec sursis. Le juge a également prononcé l’acquittement en faveur de l’ancien ministre Abdelghani Zaalane. Le Procureur général près la Cour d’Alger (chambre pénale) avait requis le 8 novembre dernier des peines de 18 ans de prison ferme à l’encontre de l’homme d’affaires, Mahieddine Tahkout, et 12 années de prison ferme à l’encontre des Ex-Premiers ministres, Ahmed Ouyahia et Abdelmalek Sellal, poursuivis pour des faits liés à la corruption. Le représentant du parquet a également requis une amende de 8 millions de Da à l’encontre de Tahkout, et 3 millions de DA pour chacun des deux accusés, Sellal et d’Ouyahia, avec confiscation de tous leurs biens. Le Procureur général avait également requis une peine de dix (10) ans de prison à l’encontre des anciens ministres, Youcef Yousfi, Ammar Ghoul et Abdelghani Zaalane, ainsi qu’une peine de 6 ans de prison ferme à l’encontre de l’ancien wali de Skikda, Faouzi Belhocine.