Le président de l’Organisation nationale pour le protection et l’orientation les consommateurs et de l’environnement (Apoce) Mustapha Zebdi s’est prononcé, tout dernièrement, sur la situation de crise de l’eau potable que traverse le pays, entre autres le Grand-Alger. Il a, en effet, jugé que la Seaal doit respecter le calendrier de distribution de l’eau, selon le programme d’urgence qui a été instauré. Le président de l’Apoce a par ailleurs révélé que son association a reçu des centaines d’appels de citoyens de différents quartiers de la capitale se plaignant de coupure d’eau prolongée dans leur habitation. «Ce qui est tout à fait contraire aux affirmations de la Seaal qui parle de coupure de 24 heures tout au plus», s’est offusqué Mustapha Zebdi.