Les trois clubs algériens devant disputer les matchs de coupes africaines dès mardi prochain, à savoir le MC Alger et l’ES Sétif (Ligue des champions) ainsi que l’USM Alger (Coupe de la CAF), effectuent actuellement les dernières retouches dans leurs préparations respectives avant mardi et mercredi prochains.

En Ligue des champions, le MC Alger se trouve depuis samedi au Congo pour jouer son match de la 3e journée de la phase des poules face au TP Mazembe.
Après avoir débuté leur préparation à Alger avant un stage à Vichy en France, les joueurs du coach Bernard Casoni devront effectuer leurs deux dernières séances d’entraînement à Lubumbashi avant de rencontrer le leader du groupe le TP Mazembe.
Ces deux stages, dont le dernier a été ponctué par trois matchs amicaux, ont permis au coach Casoni de voir à l’œuvre 20 des 23 joueurs dont il dispose. Arrous n’a pu être titularisé à cause des douleurs au dos alors que le troisième gardien de but Saïd Daâs n’a pas été sollicité par Casoni qui a préféré travailler avec les deux «titulaires» Chaâl et Morceli.
Questionné sur la préparation de l’équipe, Walid Derrardja répond : «Ce stage a été totalement réussi dans la mesure où nous avons eu tous les moyens pour effectuer du bon travail avant de se projeter sur le match de mardi prochain.» En ajoutant que «c’est à nous de fournir les efforts nécessaires afin de revenir avec au moins le point du nul. Ce qui serait l’idéal».
Quant au coach Casoni, il croit tellement en ses joueurs qu’il n’a pas hésité à annoncer qu’«on jouera simplement pour la gagne à Lubumbashi. On sait que la tâche ne sera pas facile.» «Mais, il faut surpasser tous les handicaps à commencer par le climat et ne pas se focaliser sur l’arbitrage», a conclu le coach du MCA. Les Vert et Rouge sont bien décidés à revenir avec un bon résultat face au leader du groupe le TP Mazembe qui, jusque-là, est invaincu dans cette compétition continentale. Seulement, il faut savoir aussi que les joueurs du TP Mazembe restent sur un nul en amical face à Oralndo Pirates d’Afrique du Sud qu’ils ont rencontré lors de leur stage bloqué en Zambie. L’inefficacité des Malango et ses coéquipiers est de bon augure pour les Mouloudéens afin de réussir un bon résultat à Lubumbashi mardi prochain.

L’ES Sétif concentrée sur Difâa El Djadidi (Maroc)
De son côté, l’ES Sétif, qui se trouve dans la même poule que le MC Alger, veut rattraper le temps perdu en tentant de gagner son prochain match à domicile demain mardi face à l’équipe marocaine du Difaâ El Djadidi. Les joueurs du nouveau coach de l’Entente de Sétif, justement le Marocain Rachid Taoussi, occupent la dernière place du groupe avec zéro point au moment où leur adversaire de demain mardi est 3e avec un seul point. Le TP Mazembe est leader avec 6 points alors que le MCA est 2e avec 5 points. C’est dire que tout autre résultat qu’une victoire serait synonyme d’élimination précoce de l’Entente de Sétif dans cette compétition continentale. Après un stage en Tunisie, ponctué par deux matchs amicaux, le nouveau coach de l’ESS a donc pu voir à l’œuvre l’ensemble de ses joueurs pour pouvoir choisir ceux qui doivent relever le défi de battre la coriace équipe de Difaâ El Djadidi qu’il connaît bien. De retour de Tunisie, l’équipe sétifienne a rejoint l’école des sports olympiques d’El Bez pour un mini-stage de trois jours afin de peaufiner sa préparation.
Et sur le sujet, le coach Taoussi estime que «pour le moment nous avons joué deux matchs amicaux et deux matchs d’application et l’équipe est en progression à tous les niveaux». D’autre part, et bien que l’équipe se trouve à la dernière place du groupe, le coach de l’Entente de Sétif pense que «nous ne sommes pas encore éliminés. Nous gardons par contre toutes nos chances de qualification». Et au coach Rachid Taoussi de conclure : «Nous devons impérativement nous imposer si l’on veut rester dans la course à la qualification.»

L’USMA à Kigali pour consolider son poste de leader
En Coupe de la Confédération africaine de football (CAF), l’USM Alger est leader de son groupe «D» avec un total de 4 points suivie de GorMazhia (2 points) alors que Rayon Sports, son adversaire de mercredi prochain, est 3e avec 2 points. La dernière place du groupe est occupée par les Young Africans avec un seul point. Pour préparer ce déplacement périlleux en terre rwandaise, l’USMA s’est préparée en Tunisie avant de rallier Kigali, la capitale du Kenya, pour un second stage qui a été écourté à cause du mauvais état des pelouses des stades, où l’équipe s’entraînait. C’est alors que les responsables de l’équipe ont écourté leur séjour au Kenya pour rejoindre Kigali avant-hier pour un mini-stage de 4 jours avant d’affronter l’équipe locale, Rayon Sports, mercredi prochain. A Kigali, les joueurs pourront donc s’acclimater et s’adapter aux conditions climatiques qui caractérisent la capitale rwandaise. Ce qui permettra également au nouveau coach de l’USM Alger, Thierry Froger, d’effectuer les derniers réglages avant le match important mercredi prochain face à Rayon Sports. Le doute s’est installé chez les fans du club après trois défaites de leur équipe en amical. En effet, après avoir perdu ses deux matches amicaux lors du stage tunisien contre l’ES Tunis (2-0) et l’ES Sahel (1-0), l’USM Alger a enchaîné par une troisième défaite lors de son séjour à Nairobi (Kenya), où les coéquipiers de l’international Farouk Chafaï, mercredi dernier, contre le club local de FC Sofapaka (1-0). Mais le directeur général de l’USM Alger, Abdelhakim Serrar, se déclare plutôt optimiste. «Je suis satisfait de la préparation de l’équipe. Nous avons un bon groupe et nous allons continuer à travailler pour bien préparer le match de mercredi prochain. Nous avons bien confiance en notre groupe pour réaliser un bon résultat à Kigali», a conclu le Directeur général des Rouge et Noir.