Après ce joli Mondial 2022, la FIFA prépare du nouveau pour l’édition 2026 de sa compétition phare, qui aura lieu en Amérique du Nord.
Ce Mondial 2022 fut la dernière Coupe du Monde «traditionnelle». Pour la prochaine édition de la plus prestigieuse des compétitions internationales, qui se disputera aux USA, au Canada et Mexique – ce sera la première fois qu’un Mondial se joue sur trois pays par ailleurs – on devrait avoir bien des changements.
Différents médias européens en disent plus ce mardi. Il y aura un total de 16 villes hôtes, la plupart étant situées aux États-Unis. Là aussi, c’est un record, mais c’est plutôt logique au vu de la principale nouveauté de la compétition. Ainsi, il y aura 48 équipes participantes, contre seulement 32 jusqu’ici. Ce qui va augmenter de façon conséquente le nombre de matchs (104 au total), et le Mondial durera pratiquement un mois et demi et plus un mois pile.
Mais surtout, on aura une nouvelle règle un peu insolite : en cas de match nul à la fin du temps règlementaire, on aura une séance de tirs au but pour départager les deux équipes. Celle qui l’emportera après les TàB aura un point supplémentaire.
Encore des doutes sur le format
des poules
L’objectif est d’essayer d’éviter des situations d’égalité de points et que des équipes passent ou soient éliminées sur le goal average par exemple, comme ce fut encore le cas lors de ce tournoi au Qatar.
Reste encore une grosse interrogation concernant le format du tournoi. Si beaucoup de médias évoquaient des poules de trois équipes seulement, comme ce fut le cas lors de la première édition de la Ligue des Nations par exemple, la FIFA pourrait revenir sur cette idée. «On a validé un format de 16 groupes de 3, avec les deux premiers qui se qualifient.
Mais je dois dire qu’après cette Coupe du Monde et les belles phases de poules de quatre, et en regardant les autres compétitions comme l’Euro, je pense qu’on doit y repenser et rediscuter de la possibilité de 12 groupes de 4, ça sera évoqué dans les prochaines réunions», confiait récemment Gianni Infantino.
Il pourrait donc aussi y avoir des meilleurs troisièmes, comme lors du dernier Euro, qui seraient qualifiés pour les seizièmes de finale. Rendez-vous dans 1266 jours ! <