Par Mohamed Touileb
Les demi-finales de la Coupe du Monde 2022 commenceront ce soir et s’achèveront mercredi au Qatar. Douze arbitres sont toujours en lice dans le tournoi pour les 4 matchs restants. Parmi eux se trouve l’Algérien Mustapha Ghorbal.
Il a survécu au premier écrémage et il est toujours là pour la suite de la compétition. Ghorbal pourrait être concerné par le match Argentine-Croatie qui sera dirigé par l’Italien Daniele Orsato. Comme lors de Brésil-Croatie, le Dz a des chances d’être le 4e arbitre.
En tout cas, il ne pourrait pas être dans le quatuor arbitral de l’autre rencontre entre la France et le Maroc sachant que les Lions de l’Atlas sont affiliés à la Confédération africaine de football (CAF) tout comme Ghorbal. Et sa présence en finale de compétition, que devrait diriger Szymon Marciniak (Pologne), sera tributaire du parcours des Marocains.
Même Gomes n’est plus là
Par ailleurs, il est utile de rappeler que Ghorbal est l’unique arbitre de la zone CAF toujours en lice dans l’épreuve qatarie. Bakary Gassama, Janny Sikazwe, Maguette Ndiaye, Salima Mukansanga et Victor Gomes n’ont pas été gardés par la FIFA. Depuis le début du rendez-vous planétaire, il a été concerné par 4 affiches au total. Il a dirigé Pays-Bas – Equateur (2e journée) et Australie – Danemark (3e journée) en tant qu’arbitre central alors qu’il était le 4e arbitre de Japon – Croatie et Croatie-Brésil.
Enfin, notons également la présence des deux autres arbitres algériens assistants Mokrane Gourari et Abdelhak Etchiali qui figurent également dans une liste de 18 arbitres assistants retenus pour la fin du Mondial 2022 au Qatar. Le sifflet algérien est à la hauteur et mis à l’honneur par la FIFA. n